Les frais d’achat d’un appartement neuf à Bordeaux : ce qu’il faut savoir

Vous envisagez d’acheter un appartement neuf à Bordeaux pour en faire votre résidence principale, secondaire ou pour investir ? Il est essentiel de connaître les différents frais liés à cette acquisition. Cet article vous propose un tour d’horizon des coûts et taxes associés à l’achat d’un logement neuf dans la belle ville de Bordeaux.

Frais liés au crédit immobilier

Pour financer l’achat de votre appartement neuf à Bordeaux, il est probable que vous ayez recours à un crédit immobilier. Les frais liés au crédit se composent principalement des intérêts, de l’assurance emprunteur et des frais de dossier. Les intérêts représentent la rémunération de la banque pour le prêt consenti. Ils sont déterminés par le taux d’intérêt du crédit, qui varie selon les établissements bancaires et les durées d’emprunt.

L’assurance emprunteur est également un élément incontournable du crédit immobilier. Elle garantit le remboursement du prêt en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité temporaire de travail. Le coût de cette assurance varie en fonction de l’âge, de la situation professionnelle et médicale de l’emprunteur ainsi que du montant emprunté.

Enfin, les frais de dossier sont perçus par la banque pour l’étude et la mise en place du prêt immobilier. Ils représentent généralement entre 1% et 1,5% du montant emprunté, avec un minimum et un maximum fixés par chaque établissement.

Frais de notaire

Les frais de notaire comprennent les droits d’enregistrement, la rémunération du notaire et les frais annexes (tels que les frais de publication de la vente). Pour un appartement neuf à Bordeaux, les droits d’enregistrement sont réduits à 0,715% du prix de vente. La rémunération du notaire est quant à elle proportionnelle au montant de l’acquisition, avec un barème dégressif. Les frais annexes varient en fonction des prestations réalisées par le notaire (comme la recherche des servitudes ou l’établissement du règlement de copropriété).

Au total, les frais de notaire pour l’achat d’un logement neuf à Bordeaux représentent environ 2% à 3% du prix de vente. Ce taux est nettement inférieur à celui appliqué pour les logements anciens (7% à 8%), en raison des droits d’enregistrement réduits.

Taxes liées à l’achat d’un appartement neuf

En plus des frais précédemment évoqués, il convient également de prendre en compte certaines taxes lors de l’achat d’un appartement neuf. La taxe foncière, qui concerne tous les propriétaires immobiliers, est calculée en fonction de la valeur locative cadastrale du bien et des taux d’imposition votés par les collectivités locales. Elle est due chaque année, même si vous avez acheté le bien en cours d’année.

La taxe d’aménagement est également à prévoir lors de l’acquisition d’un appartement neuf à Bordeaux. Elle est perçue par la commune, le département et la région pour financer les équipements publics (voiries, espaces verts, etc.). Le montant de cette taxe dépend de la surface de construction du logement et des taux votés par les collectivités.

Les avantages fiscaux liés à l’achat d’un appartement neuf

Malgré ces différents frais et taxes, l’achat d’un appartement neuf à Bordeaux peut présenter des avantages fiscaux intéressants. Tout d’abord, le dispositif Pinel permet aux investisseurs locatifs de bénéficier d’une réduction d’impôt proportionnelle à la durée de location du bien : 12% pour une location de 6 ans, 18% pour une location de 9 ans et jusqu’à 21% pour une location de 12 ans. Cette réduction est calculée sur le prix d’achat du logement, dans la limite de 300 000 euros et sous certaines conditions (plafonds de loyer et de ressources des locataires).

De plus, l’achat d’un logement neuf à Bordeaux ouvre droit au prêt à taux zéro (PTZ) pour les primo-accédants qui souhaitent y établir leur résidence principale. Ce prêt sans intérêt, accordé sous conditions de ressources, permet de financer une partie de l’acquisition du bien.

Enfin, si votre appartement neuf répond aux critères d’économie d’énergie et de performance environnementale définis par la réglementation thermique 2012 (RT 2012), vous pourrez bénéficier d’une exonération partielle ou totale de la taxe foncière pendant les deux premières années suivant l’achèvement des travaux.

En tenant compte de ces différents éléments, il est possible d’estimer les frais d’achat d’un appartement neuf à Bordeaux et d’envisager sereinement votre projet immobilier. N’hésitez pas à solliciter l’aide de professionnels pour vous accompagner dans vos démarches et optimiser au mieux votre investissement.